mardi 5 septembre 2017

TARTE CHEESECAKE AUX FIGUES VIOLETTES POUR FRIDA KAHLO (MÉXICO)

C'est avec plaisir que je vois revenir la saison des figues. Même si dans ma région elles sont plutôt rares sur les étals, dès que j'en aperçois, je fonce ! La petite barquette achetée à prix d'or a fini sur cette tarte façon cheesecake. La petite touche de menthe ajoute de la fraîcheur à l'ensemble.


L'idée de cette tarte m'est venue après en avoir dégusté une semblable à Mexico. Même si je n'ai pas retrouvé tout à fait l'aspect ni la saveur de l'originale dans cette version, celle-ci constitue tout de même un dessert bien agréable !


Pour gagner du temps, on peut bien sûr utiliser une pâte sablée du commerce. Quant au Philadelphia, il peut être remplacé par du Saint Môret, même si je préfère de loin la texture du premier, plus proche du vrai cream cheese américain. Bref, entre Mexique, Amérique et France, cette tarte automnale se laisse manger...


Ingrédients (pour un moule carré de 23 cm)
  • 1 pâte sablée
  • 300 g de Philadelphia
  • 100 g de sucre
  • 150 g de crème liquide légère
  • 15 g de maïzena
  • 1/2 citron
  • 3 blancs d’œuf
  • 250 g de figues violettes
  • 2 c. à s. de gelée de coings
  • Feuilles de menthe fraîche


Préparation
Abaisser la pâte sablée. En chemiser un moule à tarte de préférence démontable. Piquer le fond de tarte et placer le moule au réfrigérateur.


Préchauffer le four à 165°.

Dans le bol du Thermomix, réunir le Philadelphia, le sucre, la crème liquide, la maïzena, le jus du demi-citron et les blancs d’œuf. Programmer 10 secondes, vitesse 4. Verser cette préparation sur le fond de tarte refroidi.


Enfourner pour 35 minutes environ. Si nécessaire, poser une feuille de papier d'aluminium sur la tarte pour éviter que le dessus ne brunisse trop (la mienne a un peu trop coloré). Une fois cuite, laisser la tarte refroidir puis la placer une heure au réfrigérateur.


Laver les figues et les couper en tranches fines.


Disposer celles-ci sur la tarte.


Faire tiédir la gelée de coings pour la fluidifier. A l'aide d'un pinceau, en badigeonner les tranches de figues. Décorer de quelques feuilles de menthe.


A México, l'un des musées incontournables est celui de l'artiste peintre mexicaine Frida Kahlo. Située dans le quartier de Coyoacan, au sud de la ville, la Casa Azul abrite de nombreuses toiles et des objets de collection de l'artiste. C'est dans cette maison bleue que Frida est née et a passé la plus grande partie de sa vie.

Crédit photo : Raul Lisboa

Dans le jardin, un imposant promontoire sert d'écrin à des statuettes précolombiennes que Frida et son mari Diego Rivera collectionnaient.


A l'intérieur de la maison, tout est resté en l'état. La cuisine de style colonial semble prête à accueillir des invités...


Une partie du matériel de peinture de Frida Kahlo...


... ainsi que sa chaise roulante.


Atteinte de polio à l'âge de six ans, elle en garde une faiblesse de la jambe droite. Puis un terrible accident de bus lui brise la colonne vertébrale, occasionnant de nombreuses opérations. La douleur la suit toute sa vie et transparaît tout autant dans ses peintures que dans sa garde-robe...


... elle est obligée de porter des corsets.


Photo de Frida Kahlo

Photo Media Psychologies

Abonnez-vous à la newsletter et retrouvez Cooking Julia sur 
Facebook et sur Pinterest !
© Cooking Julia 2017

30 commentaires:

  1. ah dantesque cette tarte
    j'en veux :o)
    merci pour cette appétissante recette alliant douceur de la garniture croquant fondant de la pâte sablée et ces fruits exquis

    ainsi que les infos sur Fk (même si ça je connaissais ayant vu nombreux docs films ou autres lectures ;et reportages d'amies ayant aussi visité l'endroit ;o) mais c'est toujours intéressant
    merci merci merci
    on est gâté
    recette et culture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Recette et culture : de temps en temps, quand je peux je le fais ! Merci Barbara :-)

      Supprimer
  2. Hum, elle a l'air delicieuse cette tarte :)

    RépondreSupprimer
  3. Cette tarte est magnifique j'adore les figues mais comme chez toi dans ma région c'est loin d'être un fruit bon marché mais j'aime quand même me laisser tenter de temps en temps et la toi tu as eu bien raison cette tarte me paraît fabuleuse bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. même dans la région ad oc (AOP) c'est un fruit cher
      car délicat et saisonnier !

      Supprimer
    2. Le mieux est encore d'avoir un figuier dans son jardin. Mais dans ce cas, il vaut mieux habiter bien au Sud !!

      Supprimer
    3. tout à fait on dit que c'est sur l'arbre qu'elle doivent se manger
      :o)

      mais c'est une "plaie "aussi ça pêgue et le latex est très très irritant

      Supprimer
  4. Magnifique tarte et très beau reportage, ça me donne très envie, tu imagines. J'ai toujours apprécié Frida (plus que Diego, d'ailleurs), personnage très haut en couleurs !!! Ma soeur ayant vécu au Mexique m'avait expliqué que Frida était très fière de son "mono sourcil"(qui m'avait toujours surprise) signe de ses origines espagnoles. Une vie pas facile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Isabelle. Ce mono sourcil est en effet très spécial. Je ne suis pas sûre qu'il réponde aux canons actuels de la beauté, mais sait-on jamais...

      Supprimer
  5. Coucou me revoilà une très belle tarte que tu nous propose là avec une belle découverte de Mexico.
    Bonne journée
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon retour Christelle ! Et merci pour ton passage sur mon blog :-) Bisous

      Supprimer
  6. quel magnifique visuel pour cette tarte ! et tes photos ...on voayge un peu comme ça ! :-) merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! J'essaie de vous faire profiter un peu de ce voyage... Bises

      Supprimer
  7. Rassures toi ici dans le sud elles sont très chères aussi.
    Cette tarte est sublime
    Je t'invite à participer à mon défi dont le thème est PIZZA
    RDV sur mon blog une petite surprise attend les participants
    http://www.latabledeclara.fr/2017/08/appropriez-vous-la-recette-5.html
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Clara. Il faut que je fasse un tour sur ton blog en effet.

      Supprimer
  8. Ta tarte cheesecake est superbe !! J'ai un figuier dans le jardin qui m'a donné pas mal de figues cette année mais comme elles murissent toutes à peu près en même temps, j'en ai fait des conserves au sirop léger, elles s'abîment vite et la congélation n'est pas terrible. Je l'essaierai donc avec mes figues au sirop !! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as de la chance ! Mais c'est vrai que les figues sont très fragiles et difficiles à conserver. Au sirop, ce doit être bon aussi ! Bises

      Supprimer
  9. Oh c'est drôle! je viens juste de faire un feuilleté aux figues et un cheesecake mousseux juste après (il faudra que je publie ces recettes bientôt) mais je n'avais pas pensé associer les saveurs! ça donne envie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, c'est une belle coïncidence ! En même temps, c'est la saison des figues et elle est plutôt courte !

      Supprimer
  10. oh la la que c'est appétissant!!!

    RépondreSupprimer
  11. ta tarte cheesecake est follement appétissante !

    RépondreSupprimer
  12. Alors ca c'est top... une recette et des infos culturelles !
    Ta tarte est magnifique !
    Merci pour ta fidélité sur mon blog malgré mes absences ca me touche.
    Bisous ma Julia

    RépondreSupprimer
  13. Ce cheesecake est divin! il a tout pour me plaire... il est cuit (je préfère) et avec des figues...bonne soirée

    RépondreSupprimer