jeudi 31 mars 2016

PIZZA PRINTANIÈRE À LA BETTERAVE

La pâte à pizza à la betterave proposée hier se retrouve aujourd'hui bien garnie de légumes variés et colorés. Car c'est vraiment cet aspect des choses qui m'a attirée, au premier abord, lorsque j'ai vu la photo de Bakers Royale : la couleur ! Ou plutôt les couleurs, faisant de cette pizza un tableau de peintre.


Bon, la mienne n'est pas aussi colorée (mais je n'utilise aucun filtre photo). Côté goût, elle est savoureuse, pas très italienne dans ses ingrédients mais riche de saveurs multiples et très équilibrée d'un point de vue nutritionnel. La pâte est terriblement moelleuse. Les végétariens vont l'adopter...



Ingrédients
  • 1 pâte à pizza à la betterave
  • 15 asperges vertes
  • 2 œufs
  • 10 tomates cerises
  • 1 betterave cuite
  • 1 crottin de Chavignol
  • 3 c. à s. de coulis de tomate
  • 125 g de mozzarella
  • 1 poignée de roquette
  • Huile d'olive
  • Sel, poivre


Préparation
Préparer (au Thermomix ou sans) la pâte à pizza à la betterave. L'étaler et la disposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.


Éplucher les asperges et les faire blanchir 3 minutes dans une casserole d'eau salée. Les égoutter, les enrober d'un filet d'huile d'olive et les saler. Cuire les œufs durs, les écaler et les couper en tranches. Laver les tomates cerises. Couper la betterave en fines rondelles.


Préchauffer le four à 210°.

Dans un petit bol, écraser le chèvre à la fourchette avec un peu d'huile d'olive.


Sur la pâte, étaler le coulis de tomates. Émietter le chèvre par-dessus. Répartir asperges et betterave.


Dans les interstices, poser les rondelles d’œuf et les tomates cerises coupées en deux. Saler et poivrer légèrement. Émietter la mozzarella.


Enfourner la pizza pour 10 à 15 minutes selon les fours. La pâte doit être cuite sur les bords mais la garniture ne doit pas brûler. Décorer de feuilles de roquette.


Avec cette recette, je participe au Défi cuisine Fruits et légumes de saison du site Recettes.de


Adapté de Bakers Royale

Abonnez-vous à la newsletter et retrouvez Cooking Julia sur Facebook et sur Pinterest !
© Cooking Julia 2016

mercredi 30 mars 2016

PÂTE À PIZZA À LA BETTERAVE

En surfant sur la toile, j'étais tombée l'année dernière sur une jolie pizza à la pâte rose foncé. Cette couleur plutôt improbable n'étant pas pour me déplaire, j'ai repris ma pâte à pizza fine sans temps de levée et lui ai tout simplement ajouté un peu de betterave. Le résultat s'est avéré très concluant tant au niveau couleur que texture, mais pour être honnête, le goût de la betterave est quasi imperceptible. L'avantage, c'est que les réfractaires à ce légume pourront en manger sans faire la grimace !


Je publierai très prochainement la recette de la pizza garnie.




Ingrédients
  • 100 g d'eau de source
  • 1/2 sachet de levure de boulanger
  • 100 g de betterave cuite pelée
  • 310 g de farine+ un peu
  • 30 g d'huile d'olive
  • 1/2 c. à c. de sel fin


Préparation
Dans le bol du Thermomix, verser l'eau et la levure. Programmer 2 minutes, 37°, vitesse 2. Ajouter la betterave coupée en tranches. Mixer 10 secondes, vitesse 9. Racler les parois du bol et rincer le couvercle.


Ajouter la farine, l'huile et le sel. Pétrir 1 minute 30, puis 10 secondes, vitesse 2, sens inverse pour décoller la pâte du bol. Si elle est trop collante, ajouter 10 grammes supplémentaires de farine et pétrir quelques secondes, le temps de l'incorporer à la pâte.


Sortir la pâte du bol, la fariner légèrement et former une boule. La pâte est prête à être utilisée. 


Recouvrir de papier sulfurisé une plaque de cuisson. Étirer la pâte avec les mains de manière à lui donner la forme de la plaque. Attention de ne pas la déchirer. Elle est prête à être garnie.


Abonnez-vous à la newsletter et retrouvez Cooking Julia sur Facebook et sur Pinterest !
© Cooking Julia 2016

mardi 29 mars 2016

BUDDHA BOWL DE PRINTEMPS

Je pense à votre ligne... ;-) Après le smoothie bowl fruité hier, voici aujourd'hui le Buddha bowl et ses légumes de fin d'hiver-début de printemps. L'idée est ici de rassembler dans un même bol des ingrédients crus et cuits aux couleurs appétissantes et aux textures variées, le tout accompagné d'une petite sauce légère.


Les premières asperges vertes sont les bienvenues dans ce bowl dont les protéines sont fournies par le quinoa. Un peu de patate douce pour la saveur sucrée, une endive carmine pour la crudité, un poivron rouge pour le peps et des noix de cajou pour leurs qualités nutritionnelles : tout y est. Voilà un repas complet, équilibré, végétarien et sans gluten, qu'on peut facilement emporter dans sa lunch box.


Ingrédients (pour 2 bowls)

  • 1 patate douce moyenne
  • 1 poivron rouge
  • 1 oignon frais
  • 150 g de quinoa cru
  • 10 asperges vertes
  • 2 petites endives carmines
  • 1 poignée de noix de cajou
  • 1 c. à c. de moutarde en grains
  • 1/2 jus de citron
  • 1 c. à s. d'huile de colza
  • Huile d'olive
  • Herbes de Provence
  • Sel, poivre

Préparation
Préchauffer le four à 180°.

Éplucher la patate douce et la couper en rondelles. Dans un saladier, mettre une cuillerée à soupe d'huile d'olive, du sel et des herbes de Provence. Ajouter les rondelles et bien mélanger. 

Laver le poivron, le détailler en fines lamelles, émincer l'oignon. Les enrober également d'huile, de sel et d'herbes de Provence.

Sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, disposer les rondelles de patate douce d'un côté, le poivron et l'oignon de l'autre. Enfourner pour 30 minutes. A mi-cuisson, retourner les légumes. Lorsqu'ils sont tendres, sortir la plaque du four et les laisser tiédir.

En parallèle, faire cuire le quinoa dans deux fois son volume d'eau salée. L'égoutter, réserver.

Éplucher les asperges et les faire blanchir 3 minutes à l'eau bouillante. Émincer les endives.

Préparer la sauce en mélangeant la moutarde, le jus de citron, l'huile de colza, un peu de sel et de poivre.

Dans 2 bols, répartir le quinoa, puis tous les autres ingrédients en alternant les couleurs : patates douces, poivron rouge, endives, asperges et noix de cajou. Ajouter la sauce et déguster tel quel ou en mélangeant la salade.


Avec cette recette, je participe au Défi Fruits et légumes de saison du site Recettes.de.


Abonnez-vous à la newsletter et retrouvez Cooking Julia sur Facebook et sur Pinterest !
© Cooking Julia 2016

lundi 28 mars 2016

SMOOTHIE BOWL AUX FRAISES

Les fraises sont de retour ! C'est l'occasion de préparer un smoothie bowl vitaminé et coloré qui met de bonne humeur dès le matin. Composé uniquement de fruits, de yaourt et de graines, il est particulièrement sain. J'ai juste ajouté un chouïa de sucre vanillé maison car les fraises, bien que françaises, manquent encore un peu de sucre. Mais on peut s'en passer.


Le topping est bien sûr fonction de ce que l'on a en stock. J'aime ajouter des graines pour leur côté croquant et pour les nutriments qu'elles apportent. Un smoothie bowl au petit déjeuner, c'est l'assurance de passer une matinée au top !



Ingrédients (pour 2 gros bols)
  • 15 g de graines de chia
  • 250 g de fraises
  • 1 c. à s. de sucre vanillé
  • 125 g de yaourt à la grecque
  • 1 banane mûre
  • Topping : kiwi, fraises, groseilles, graines de chia, Super mix germé ISWARI


Préparation
Dans le bol du Thermomix, mettre les graines de chia. Mixer 10 secondes, vitesse 10. Ajouter les fraises lavées et équeutées (en réserver 2 ou 3 pour le topping), le sucre vanillé, le yaourt et la banane coupée en morceaux. Mixer 10 secondes, vitesse 9. Répartir la préparation dans deux bols et réfrigérer 30 minutes pour permettre au smoothie d'épaissir.


Pendant ce temps, préparer les fruits du topping : les laver ou les éplucher, les trancher en fines rondelles. Disposer les fruits sur les smoothie bowls et saupoudrer un peu de graines. Déguster rapidement.


Avec cette recette, je participe au Défi Fruits et légumes de saison du site Recettes.de.


Abonnez-vous à la newsletter et retrouvez Cooking Julia sur Facebook et sur Pinterest !
© Cooking Julia 2016

dimanche 27 mars 2016

EGGCAKES AU CHOCOLAT

Cette année, par manque de temps, je n'avais pas prévu de faire la moindre recette sur le thème de Pâques. Et puis je suis tombée sur ces œufs trop mignons chez la charmante Cooking Lili... Alors j'ai craqué ! Hop, ce matin, malgré la journée raccourcie d'une heure, je me suis lancée dans la préparation de ces eggcakes bien de saison. Car qui dit Pâques dit pâquerette, œuf, chocolat, jardin, printemps, vert... Tout y est, même un rayon de soleil entre deux nuages !


La réalisation de ces œufs n'est pas compliquée mais elle nécessite un peu de patience et de dextérité. L'idée de départ (cuire du gâteau au chocolat dans des coquilles d’œuf) provient d'Internet, et Lili l'a customisée à sa façon. J'ai pris quelques libertés par rapport à sa version ; j'ai aussi omis les noisettes, que je n'avais pas, et divisé les proportions par deux.




Ingrédients (pour 6 œufs) 
  • 6 œufs moyens
  • 50 g de chocolat
  • 40 g de beurre
  • 50 g de sucre roux
  • 50 g de farine
  • 20 g de poudre d'amande
  • 1/4 de c. à c. de levure chimique


Préparation
Avec la pointe d'un couteau, percer délicatement un petit trou à l'une des extrémités de l’œuf. Toujours avec la pointe du couteau, agrandir le trou en retirant de petits morceaux de coquille, jusqu'à ce que l'orifice fasse un bon centimètre carré. Vider l’œuf en le secouant au-dessus d'un récipient. Faire de même avec les 5 autres œufs dont on n'utilisera que les coquilles (réserver les œufs pour un autre usage).


Préchauffer le four à 150°.

Dans le bol du Thermomix, mettre le chocolat cassé en carrés. Programmer 5 secondes, vitesse 9. Racler les parois du bol. Ajouter le beurre et faire fondre 2 minutes, 60°, vitesse 2. Prolonger de quelques secondes si nécessaire. Ajouter ensuite le sucre, la farine, la poudre d'amande, la levure et l’œuf réservé. Mélanger 10 secondes, vitesse 4. Verser la pâte dans une poche à douille et remplir les coquilles d’œuf à peine aux trois-quarts (pas plus car la pâte a tendance à gonfler et déborder). Placer les œufs dans les empreintes d'un moule en silicone ou dans un plat à four rempli de billes de cuisson : il faut que les coquilles soient calées pour rester bien droites pendant la cuisson.


Enfourner pour 20 minutes environ. Laisser refroidir avant de retirer la coquille.


Adapté de Cooking Lili

Abonnez-vous à la newsletter et retrouvez Cooking Julia sur Facebook et sur Pinterest !
© Cooking Julia 2016

samedi 26 mars 2016

MAÏS CRÉMEUX

Voici une petite idée sympa dénichée sur un joli blog américain, qui permet de revisiter de façon très gourmande le maïs en grains. Ainsi accommodé avec une sauce au cream cheese, il constituera un accompagnement qui, à coup sûr, sera adopté par toute la famille.


La recette d'origine, une spécialité américaine, ne lésine pas sur la matière grasse. J'en ai supprimé une partie, mais on ne va pas se le cacher, le maïs ainsi préparé n'est pas un plat de régime. Mais c'est si bon ! Doux et crémeux tout en restant croquant, le maïs se mange tout seul. La recette est ici adaptée au Thermomix. Sans, il suffira de mettre tous les ingrédients dans une casserole et de laisser cuire doucement jusqu'à ce que la sauce épaississe légèrement.




Ingrédients
  • 150 g de Philadelphia
  • 80 g de lait
  • 25 g de beurre
  • 2 boîtes de maïs croquant (550 g environ)
  • Ciboulette
  • Sel, poivre


Préparation
Dans le bol du Thermomix, réunir le Philadelphia, le lait, le beurre en morceaux, du sel et du poivre. Chauffer 3 minutes, 100°, vitesse 2.


Égoutter le maïs. L'ajouter dans le bol.


Programmer 13 minutes, 100°, vitesse 1. Baisser la température à 90° dès que le mélange bout. Si au bout de ce temps la sauce n'est pas assez réduite, prolonger un peu la cuisson. Rectifier l'assaisonnement.

Verser dans un plat et décorer de ciboulette ciselée.


Adapté de Damn Delicious

 Abonnez-vous à la newsletter et retrouvez Cooking Julia sur Facebook et sur Pinterest !
© Cooking Julia 2016