vendredi 24 octobre 2014

GHEE (BEURRE CLARIFIÉ)

Cela faisait déjà longtemps que l'idée de faire du ghee me trottait dans la tête. C'est en voyant l'excellent article de Valérie, du non moins excellent blog Cook and Dôme, que je me suis décidée. La perspective de manipuler autant de beurre me rebutait un peu, mais au final, la méthode est très facile et ne nécessite pas de matériel extravagant ! Quant au résultat, c'est un régal.



Parfois appelé beurre indien, le ghee est en fait du beurre clarifié, c'est-à-dire débarrassé de ses protéines animales. Les corps gras qui demeurent peuvent chauffer beaucoup plus que le beurre sans entraîner l'apparition de composés toxiques (le beurre noir est une hérésie...). Le ghee parfume très agréablement les plats, tout autant indiens que français d'ailleurs ! J'en utilise maintenant comme base de cuisson de nombreux plats, dont les dhals.

La méthode décrite ici en est une parmi d'autres : le beurre ne cuit pas, la fonte lente lui permet juste de se décomposer afin qu'il soit ensuite possible d'éliminer les protéines et la caséine.




Ingrédients
  • 1 kg de beurre bio de qualité
  • Des compresses de gaze hydrophile (format 10 x 10 cm)
  • 1 petit entonnoir
  • Des bocaux à couvercle




Préparation
Dans une cocotte ou une grande casserole à fond épais, mettre le beurre coupé en morceaux. Le faire fondre très doucement, sans bouger la casserole. Cela va prendre 20 à 30 minutes, pas moins. Si nécessaire, baisser la température de la plaque de cuisson pour que la fonte se fasse très lentement. Écumer les impuretés qui remontent à la surface.


 
















Allumer le four à 120° et y mettre les bocaux et leur couvercle, afin de les stériliser. Les laisser 20 minutes, puis les sortir et les laisser refroidir.

Poser l'entonnoir sur un bocal, le couvrir de plusieurs épaisseurs de gaze et verser doucement le beurre fondu à travers ce filtre. Les matières lactées restent dans la gaze.

































Lorsqu'on arrive au fond de la casserole, il reste un liquide clair, le petit lait, qui est à jeter.


Fermer les bocaux et les mettre au réfrigérateur pour que leur contenu durcisse. Le ghee se conserve plusieurs mois, au frais ou même à température ambiante. Personnellement, je préfère l'utiliser lorsqu'il est figé car il est plus facile à doser.



















Source : blog Cook and DômeMerci à Valérie pour le partage de son article très intéressant.
© Copyright 2014 - Cooking Julia

7 commentaires:

  1. Et bien je note la recette !car moi aussi je veux en faire !ça tombe bien !merci pour le partage
    bonne soirée
    bises
    sicacoco

    RépondreSupprimer
  2. Articles très intéressant sur ce type de beurre que je ne connaissais pas. On peut le mettre dans n'importe quel plat? Il a une utilisation particulière, plat sucré ou salé?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux l'utiliser aussi bien dans le sucré que dans le salé. En fait, il remplace le beurre dans tous ses usages.

      Supprimer
  3. Très jolies photo, bravo ! Pourrais-tu s'il te plaît ajouter un lien vers mon billet au début du tien ? A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Valérie ! Oui, bien sûr, c'est rajouté. Habituellement, je mets toujours le lien vers le blog d'où provient la recette à la fin de mon article, dans les sources. Ici, le lien est présent au début et à la fin ! Bon week-end :-)

      Supprimer
  4. Cela fait un moment que je veux en faire moi aussi, adorant la cuisine indienne... Merci pour la recette !
    Bises.

    RépondreSupprimer
  5. cette façon de faire me plais beaucoup!! merci du partage.bises

    RépondreSupprimer