mardi 15 octobre 2013

PRALIN ET PRALINÉ


Le praliné a toujours été mon péché mignon... Or, du praliné coulant, ça ne se trouve pas au supermarché. Alors quand j'ai vu que quelques blogueuses se lançaient dans cette préparation qui ne semblait pas si compliquée, je me suis dit : pourquoi pas moi ? Et il s'avère qu'avec le Thermomix, c'est enfantin, avec en prime ce côté magique des noisettes et amandes qui se transforment en pâte si bonne, si onctueuse, si forte en goût... On en prend plein les papilles !


Ingrédients
  • 140 g de noisettes
  • 60 g d'amandes
  • 200 g de sucre

Préparation
Préchauffer le four à 150°. Étaler les noisettes et les amandes sur la plaque du four recouverte d'une toile Silpat ou de papier sulfurisé. Enfourner pour 15 minutes afin d'obtenir une légère torréfaction. Laisser refroidir. On peut frotter les fruits secs pour en retirer la peau. Pour ma part, je préfère la laisser car elle donne une belle couleur au pralin(é) et en renforce la saveur.


 

Dans une casserole, verser le sucre et ajouter les noisettes et amandes refroidies. Mettre à chauffer sur feu moyen et mélanger sans interruption.


Au bout d'une dizaine de minutes, le sucre va fondre, puis caraméliser.


Verser alors rapidement les fruits enrobés de caramel sur la toile Silpat en les étalant. Laisser refroidir.


Casser la plaque durcie en morceaux, les mettre dans le bol du Thermomix



Donner 4 à 5 impulsions de turbo pour réduire les gros morceaux, puis mixer 3 secondes à vitesse 8 pour obtenir un mélange granuleux mais assez fin. C'est le pralin.


Le pralin

Poursuivre le mixage pendant 2 minutes, vitesse 5, en faisant une pause toutes les 20 secondes pour éviter une surchauffe du moteur. Retirer le couvercle et racler les parois du bol à chaque pause.

Au bout d'une minute
Au bout de 2 minutes

Au bout de ces 2 minutes, on obtient une pâte épaisse : le praliné


Remarques : 
Les temps de mixage peuvent varier en fonction du robot utilisé et du degré de dureté du caramel. 

J'ai mélangé noisettes et amandes, mais selon les goûts, on peut ne mettre qu'un seul de ces fruits et la même quantité de sucre. Le pralin entre dans la composition de nombreux desserts (dans la pâte ou en saupoudrage) et le praliné est un élément essentiel du paris-brest, du trianon..., et bien sûr sert de fourrage aux chocolats !

Source : différents blogs, entre autres l'excellent Chocolat à tous les étages, réalisation Cooking Julia

2 commentaires:

  1. Super recette!! Vraiment très très gourmande!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Belle. Oui, c'est délicieux, même (surtout) à la petite cuillère...

      Supprimer